samedi 14 décembre 2019

2010-01-24 La grève des cols bleus de Montréal débute des minuit une minute cette nuit

24 janvier 2010

Dans sa décision rendue vendredi, le 22 janvier 2010, le Conseil des services essentiels a déterminé la liste des services à maintenir dans le cadre de ces arrêts de travail. Le débrayage durera 40 jours et s'effectuera un arrondissement à la fois (19) en plus d'une journée de grève pour les services centraux. Tous les arrondissements et les services centraux seront affectés deux fois, à tour de rôle.

Une séance de médiation qu'à convoqué le Conseil des services essentiels mardi, le 19 janvier avec le syndicat et l'administration de la ville de Montréal.
Le syndicat veut mettre de la pression sur l'administration municipale tout en voulant le moins possible prendre les citoyens en otages. Notons que les propositions du syndicat quant à la cueillette des ordures, du recyclage et du déblaiement et chargement de la neige ont été acceptées par le Conseil. Ainsi, pour le déneigement, les cols bleus seront au travail si les précipitations dépassent 9 cm.
Les 6135 Travailleuses & travailleurs cols bleus respecteront le rapport du Conseil des services essentiels.
Avant de déposer leurs sacs à ordures, leurs poubelles ou leurs bacs à recyclage sur le trottoir, les Montréalais devront donc s'assurer que leur arrondissement n'est pas touché par le mouvement de grève aux jours habituels de collecte des ordures ou des matières recyclables.
Le Conseil des services essentiels estime que, compte tenu de la brièveté des arrêts de travail imposés par les cols bleus, la sécurité et la santé des citoyens ne seront pas mises en péril par l'absence de déneigement.
Les cols bleus de Montréal sont sans contrat de travail depuis le 31 août 2007. Ils ont déjà effectués deux jours de grève en 2009, soit le 31 août et le 7 octobre dernier. Le syndicat a aussi envoyé un dépliant de sensibilisation à tous les foyers montréalais au mois d'octobre.

C'est la première fois qu'une grève rotative aura lieu à Montréal.