jeudi 1 octobre 2020

2011-05-03 213 morts en 2010 à cause du travail, dont un de nos confrères

03 mai 2011

 
 Dès 8 h, un cortège funèbre composé de membres des trois centrales ainsi que des représentants du 301 ont défilé dans les rues de Montréal en direction du bureau de la ministre québécoise du Travail pour lui rappeler que toutes les travailleuses et tous les travailleurs québécois, dans tous les secteurs d’activité, devraient être totalement couverts par les outils de prévention prévus dans la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST), qui a été adoptée il y a plus de 30 ans !
 
Perdre sa vie en voulant la gagner
« Au Québec, la CSST a recensé 213 décès en 2010 à cause du travail. C’est une augmentation importante, plus de 15 % par rapport aux 185 enregistrés en 2009 et c’est toujours dans le secteur du bâtiment et des travaux publics que l’on en retrouve le plus grand nombre, soit 52 en 2010. Au deuxième rang, le secteur des mines et des carrières en compte 27. Quant aux accidents et aux maladies professionnelles, on en dénombre des dizaines de milliers cette année encore. La violence, les blessures, l’usure prématurée, mais par-dessus tout la mort, ne devraient jamais au grand jamais faire partie de la « job » ! Un seul décès ou même une seule blessure à cause du travail, c’est déjà trop », selon le président de la FTQ, Michel Arsenault.{jcomments on}