samedi 7 décembre 2019

2011-05-04 Plateau-Mont-Royal

04 mai 2011



dsc_0176L’entente est exemplaire à plus d’un titre puisque l’arrondissement du Plateau Mont-Royal est effectivement le premier des quelque 19 arrondissements de Montréal, depuis la signature de la convention collective avec la Ville centre, à négocier une entente locale, le tout dans le respect des dispositions de la Charte de la Ville de Montréal.

L’entente porte notamment sur les mouvements de main-d’œuvre, les horaires de travail et les heures supplémentaires. Elle permettra, entre autres, de stabiliser les équipes de travail, ce qui favorisera le développement de l’expertise des employés et une plus grande valorisation du travail.

Michel Parent, président du syndicat, s’est dit particulièrement fier de cette entente : «Nul doute que l’engagement constant du maire de l’arrondissement, M. Ferrandez, a été déterminant. Je tiens à le remercier personnellement pour sa volonté d’offrir des services publics de qualité avec le savoir-faire des employés cols bleus de l’arrondissement.»

dsc_0180«L’entente que nous signons aujourd’hui contient des innovations qui répondent à des attentes importantes des deux parties et auront comme effet global d’améliorer les services offerts aux citoyens, a ajouté le maire d’arrondissement. Elle témoigne de tout ce qui devient possible quand une administration et un syndicat s’unissent pour trouver des solutions. Je félicite et remercie du fond du cœur tous ceux qui ont contribué à mener cette négociation à bien.»

Le Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal, SCFP 301, représente quelque 7,500 membres répartis dans l’ensemble des villes de l’île de Montréal, incluant la Ville de Montréal, ainsi que des sociétés paramunicipales et d’autres groupes tels Six Flags (La Ronde).{jcomments on}