vendredi 13 décembre 2019

2013-09-24 SCFP-Québec a 50 ans aujourd'hui

24 septembre 2013

Snap 2013.09.24 15h30m42s 002

Coordonnateur du service de l'information du SCFP (bureau de Montréal), Robert Bellerose explique que «pendant deux ans, nous avons rencontré plusieurs personnes qui, dans un rôle ou un autre, ont milité au SCFP pendant ces cinq décennies. Au total, nous avons recueilli 50 témoignages pour raconter ces 50 ans de syndicalisme québécois».

Une œuvre de mémoire

«Les organisations syndicales sont tournées vers l'avenir et se définissent surtout dans l'action, poursuit-il. Cela explique peut-être pourquoi elles négligent parfois de raconter les combats du passé et les victoires acquises. En recueillant ces témoignages, nous avons donné la parole à des personnes qui ont été dans l'action pendant chacune de ces cinq décennies. Elles nous ont raconté leur SCFP. C'est parfois sérieux, c'est parfois drôle ou anecdotique, et c'est quelquefois émouvant.»

«Mais surtout ce qu'on constate en écoutant tous ces témoignages, précise-t-il, c'est que l'aventure du SCFP reste intimement liée à l'histoire du Québec, de la Révolution tranquille jusqu'à aujourd'hui. On y évoque la nationalisation de l'électricité, la Crise d'octobre, l'emprisonnement des chefs syndicaux lors du Front commun de 1972, l'élection du Parti québécois en 1976, les revendications des femmes, la création du Fonds de solidarité, la précarité des emplois dans les années 1980, le SIDA, le drame de Polytechnique, la lutte pour l'équité salariale, le 11 septembre, etc. En réalisant cette série, nous n'avons pas la prétention de raconter l'histoire du SCFP au Québec, loin de là. Cette histoire reste à être écrite.»

Lucie Levasseur et Denis Bolduc, respectivement présidente et secrétaire général du SCFP-Québec, ont à remercier tous ceux et celles qui ont rendu possible la production de cette série vidéo, à commencer par les 50 personnes qui ont généreusement accepté de témoigner.

La fondation

Les 14 et 15 juin 1963, se tient la Conférence des locaux de l'Union nationale des employés des services publics (UNESP). La réunion a lieu à l'hôtel Queen's de Montréal. On jette alors les bases de ce qui allait devenir, quelques mois plus tard, le Conseil du Québec du SCFP. C'est à cette conférence qu'est élaboré le projet de constitution, projet soumis pour adoption aux sections locales dans les mois suivants.

Le 24 septembre 1963, lors d'un congrès tenu à Winnipeg, l'UNESP et l'Union nationale des employés publics (UNEP) fusionnent pour créer le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). C'est l'acte de naissance du SCFP-Québec. Cette date figure d'ailleurs sur la toute première charte du Conseil du Québec ou SCFP-Québec.

Quelques semaines plus tard, soit le 20 novembre se tient un Congrès de fondation à l'hôtel Mount-Royal, à Montréal. Le projet de constitution élaboré à la Conférence de juin, ayant été entériné par une dizaine de sections locales, il est adopté en bloc au congrès.

Le noyau de base au moment de la fondation de ce qui s'appelle le Conseil du Québec, provenait surtout du secteur municipal. Mais plusieurs syndicats présents étaient issus des affaires sociales, du secteur hydroélectrique et du secteur de l'éducation. Plus de 40 sections locales ont pris part à ce congrès de fondation.