dimanche 8 décembre 2019

2014-03-16 À ne pas manquer - Journal de mars

15 mars 2014

 

En 1942, Geraldine Doyle, alors âgée de 17 ans et employée à l'usine American Broach & Machine Co, se fait photographier par l'agence United Press avec son bandana retenant ses cheveux devant sa machine à emboutir des pièces métalliques.

 rosie la riveteuse1

En 1943, le comité de coordination de la production de guerre de  l'entreprise Westinghouse commandite à J. Howard Miller une série d'affiches visant à inspirer et motiver les employé-es au sein de ses usines. L'artiste s'inspire alors de la photo prise précédemment de Geraldine Doyle, symbole de force et de féminité, pour créer la campagne "We can do it!".

 

Ce personnage est très vite baptisé "Rosie la Riveteuse"(Rosie the Riveter), en référence à l'image de Norman Rockwell publiée plus tôt en couverture du Saturday Evening Post.

 

Mais l'affiche "We can do it"(Nous pouvons le faire), était destinée à un usage interne de Westinghouse et donc peu diffusée, ne gagnera le succès qu'on lui connaît aujourd'hui qu'à partir des années 60-70, lorsqu'elle sera reprise par les mouvements pour l'égalité femmes-hommes, faisant ainsi de Rosie la Riveteuse une icône féministe et un symbole du poids économique naissant de la femme aux Etats-Unis

 rosie la riveteuse2

Au total, ce sont 6 millions de femmes qui auront travaillé dans les usines pendant la période de guerre : mais au retour des soldats, ces "Rosies" ont été vivement encouragées à céder leur place à ces messieurs, alors que 80% d'entre elles souhaitaient conserver leur poste...

 

Aussi à ne pas manquer dans le numéro :

 

• Président - Michel Parent : Élections provinciales sur le dos des employés municipaux !!!
 
Vice-président – Gaétan Simard : Deux poids deux mesures.
 
Secrétaire trésorier – Daniel Gaucher : Finalement, cette mascarade coûtera aux contribuables des dizaines de millions de $$$.
 
Secrétaire archiviste – Chantal Racette : Partout sur le continent « la droite » fait des siennes : Elle lance une offensive majeure.
 
Fondation Jacques-Forest : La journée Métro-Bonneau-Boulot.
 
Comité pro-régie : remettre la richesse à nos services.
 
Comité d’évaluation : Quelques questions-réponses.
 
Comité de santé et sécurité : Jour de deuil pour les travailleurs décédés au travail.
 
Comité des revendications des accidentés du travail : Les 14 premiers jours.
 
Comité Fonds de solidarité FTQ : Un REER : pourquoi ?
 
Comité du PAE : La dépendance.
 
Comité de l’environnement : La poubelle province
 
Comité éducation et action politique : Sauvons Postes Canada !
 
Comité de griefs : Deux sentences

 

Et bien d’autres sujets…

 

Source : Texte & images de Rosie la Riveteuse - OLF69 dans la catégorie culture féministe