jeudi 1 octobre 2020

Réforme des statuts du SCFP 301 — Résultats du scrutin des sept séances d’assemblée

02 février 2019

Au terme d’une série de sept assemblées spéciales, l’administration de la tutelle du Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal (SCFP 301) annonce aujourd’hui les résultats du vote sur la réforme des statuts.

Au total, du 22 janvier au 2 février, 568 membres en règle du syndicat se sont prononcés par scrutin secret sur 15 volets d’une proposition de nouveaux statuts.

Pour toute modification aux statuts, la barre est haute : il faut au moins les deux tiers (66,6 %) des suffrages exprimés.

Voici les résultats :

-Proposition du nouvel article 1, DÉFINITIONS : 300 pour, 53 % en faveur

-Proposition du nouvel article 2, NOM, BUTS ET JURIDICTIONS : 288 pour, 51 % en faveur

-Proposition du nouvel article 3, MEMBRES : 241 pour, 42 % en faveur

-Proposition du nouvel article 4, ASSEMBLÉES DES MEMBRES : 278 pour, 49 % en faveur

-Proposition du nouvel article 5, DIRIGEANTS ET COMITÉ EXÉCUTIF : 262 pour, 46 % en faveur

-Proposition du nouvel article 6, REPRÉSENTANTS SYNDICAUX ET CONSEIL SYNDICAL : 274 pour, 48 % en faveur

-Proposition du nouvel article 7, COMITÉS DU SYNDICAT : 236 pour, 42 % en faveur

-Proposition du nouvel article 8, DIRECTORATS : 199 pour, 35 % en faveur

-Proposition du nouvel article 9, ÉLECTIONS : 260 pour, 46 % en faveur

-Proposition du nouvel article 10, INFRACTIONS, PLAINTES ET PROCÈS : 285 pour, 50 % en faveur

-Proposition du nouvel article 11, FONDS ET PROPRIÉTÉS, COTISATION SYNDICALE ET POLITIQUES DE DÉPENSES (sauf article 11.04 b) : 201 pour, 35 % en faveur

-Proposition du nouvel article 11.04 b), COTISATION SYNDICALE SELON UN POURCENTAGE DU SALAIRE RÉGULIER : 108 pour, 19 % en faveur

-Proposition du nouvel article 12, INTERPRÉTATION ET MODIFICATION AUX STATUTS ET RÈGLEMENTS : 267 pour, 47 % en faveur

-Proposition de la nouvelle annexe A, RÈGLES ET PROCÉDURES DES ASSEMBLÉES : 279 pour, 49 % en faveur

-Proposition de la nouvelle annexe B, ÉNONCÉ SUR L’ÉGALITÉ : 289 pour – 51 % en faveur

« Le dernier mot revenait aux membres et c’est la démocratie qui a parlé. Les cols bleus ont réclamé beaucoup de changement à plusieurs égards. Nous leur avons donc soumis des propositions pour réaliser ce changement. Certaines ont reçu une majorité d’appuis, mais aucune n’a passé la barre des deux tiers. Nous allons donc remettre immédiatement l’épaule à la roue en fonction de ce qui a été exprimé aux assemblées. Nous proposerons d’autres avenues pour remettre le syndicat sur les rails sans délai. La participation des cols bleus aux prochaines étapes sera déterminante, et ce sont toujours eux qui trancheront », a déclaré Denis Régimbald, tuteur du SCFP 301.

Les objectifs du chantier de la réforme des statuts du SCFP 301 sont de rapprocher le syndicat de ses membres; d’éviter la concentration du pouvoir; de gérer les finances de façon plus transparente; de rendre les règles électorales plus équitables.

Ces objectifs découlent de consultations des membres, de recommandations d’une firme de vérification et de problèmes constatés par la tutelle.

Le SCFP 301 a été placé sous tutelle du SCFP national en mai 2017. C’est une mesure exceptionnelle et temporaire qui vise à corriger des problèmes importants dans le fonctionnement d’une section locale. La mise en tutelle a été votée à l’unanimité par le Conseil exécutif national du SCFP, en réponse à une multitude de plaintes reçues sur une longue période au sujet de problèmes de plusieurs ordres.

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) est le plus grand syndicat canadien. Il compte 680 000 membres dans tout le Canada. Il représente des travailleuses et travailleurs de la santé, de l’éducation, des municipalités, des bibliothèques, des universités, des services sociaux, des services publics, des transports, des services d’urgence, du transport aérien et des communications.