jeudi 12 décembre 2019

Un message de vos Cols bleus de la Ville de Montréal - Lettre ouverte

13 décembre 2015

Dans ce contexte, que certains cols bleus du quart de jour aient choisis de participer à leur frais à cette assemblée n'a rien de surprenant, surtout avec les récentes annonces de transferts de millions de dollars de budget d'activités faites en régie vers des travaux octroyées au privé, malgré les recommandations de la Commission Charbonneau et les engagements électoraux du Maire Coderre.

Quand on sait que depuis 30 ans, c'est 18% de notre pouvoir d'achat qu'on a perdu à cause des faibles augmentations de salaire obtenues, vous comprendrez notre frustration, quand on voit les dirigeants de notre société se remplir effrontément les poches et celle de leurs amis...

Quant à la fameuse manifestation qui s'est tenue à la maison de la présidente de l'UMQ, organisée par le CPSM représentant les 32,000 employés du secteur municipal affiliés au SCFP Québec; une délégation de notre section locale y a participé, dans le cadre d'un pique-nique en plein air pacifique et musical à plusieurs mètres de la résidence, sans aucun geste déplacé, étant nous-mêmes des pères et des mères de famille. Pour nous, il est important de mettre l'accent sur ceux et celles qui ont osés signer unilatéralement ce Pacte fiscal incluant une clause aussi anti-démocratique, derrière le dos et sans tenir compte de la juridiction du ministre du travail, censé être le gardien de la Paix industrielle au Québec.

Malgré les protestations courageuses du Maire Marc Demers de Laval, le gouvernement a quand même procédé au projet de loi. Pour nous c'est une attaque sans précédent des droits fondamentaux reconnus par la constitution. Nous croyons, que cette tentative de Loi promise pour le mois de mai aux Maires, justifie d'agir avant d'être mis devant le fait accompli.

Nous ne resterons pas les bras croisés. Cette bataille, qui est celle de notre syndicat et de tout le mouvement syndical, n'est pas contre la population dont nous sommes, mais contre une injustice profonde.

Montréalaises et Montréalais, joignez-vous à nous pour contrer et dénoncer la dilapidation de nos biens et de nos services collectifs !

SOURCE SYNDICAT DES COLS BLEUS REGROUPES DE MONTREAL